Categories
News

Ink : un film aide par le piratage

piracy.jpgOn arrête pas de nous rabattre les oreilles avec ça : le piratage tue les artistes (téléchargez Christophe Mae comme dit le groupe facebook), l’industrie du cinéma pleur pour tout le manque à gagner du aux copies illégales.

Et si c’était le contraire qui se passait ? Si le piratage aidait en réalité la vente ?
C’est ce qui s’est passé avec Ink, petit film sans prétention à la base.

On arrête pas de nous rabattre les oreilles avec ça : le piratage tue les artistes (téléchargez Christophe Mae comme dit le groupe facebook), l’industrie du cinéma pleur pour tout le manque à gagner du aux copies illégales.

Et si c’était le contraire qui se passait ? Si le piratage aidait en réalité la vente ?
C’est ce qui s’est passé avec Ink, petit film sans prétention à la base.

Ink est un film fantastique qui raconte l’histoire d’une petite fille dont une créature étrange lui apparait dans ses rêves. Il semble mélanger des passages d’action, d’horreur (pas pour moi donc) et émouvant.

Avec un petit bugdet (250.000$), le film sors dans les cinémas indépendants et en DVD aux états-unis fin 2009. Rapidement il se retrouve sur les réseaux BitTorrent et là c’est le jackpot ! En une semaine, il est téléchargé 400 000 fois. Les ventes du film grimpent très rapidement et dépassent largement les espérances.
Les réalisateurs se disent très heureux de cette publicité involontaire et on même mis un mot sur leur site officiel

If you have watched Ink for free online and would like to contribute what you can, click here.

Soit Si vous avez regarder Ink gratuitement en ligne et vous voulez contribuez, vous pouvez clicker ici suivit d’un lien pour un don.

Alors les majors ? Vous retirez ce que vous avez dit où vous êtes trop occupé à vous mordre les doigts de ne pas avoir diffusé le film ?

Source
Source
Image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *