0

Ce qui est bien avec Archlinux c’est qu’on très à jour dans les logiciels et a rapidement les nouvelles versions des logiciels. Ce qui est moins bien c’est que parfois d’autres programmes comme typiquement les extensions mozilla ne sont pas compatibles dans les temps.

J’ai eu ce problème avec les extensions lié à lightning, l’addon responsable du calendrier dans Thunderbird. Après quelques recherches et bidouillage j’ai réussi à régler ce problème.

Quand le créateur d’une extension créé celle-ci, il met souvent le mode de compatibilité à la dernière version sortie sans savoir si elle fonctionnera encore avec la prochaine (logique). Mais s’il met 2 semaine après la sortie de la nouvelle version pour mettre à jour son extension, vous ne pourrez plus l’utiliser pendant 2 semaines…

Les extensions pour Firefox, Thunderbird, Songbird et autres produits Mozilla utilise le format .xpi qui n’est rien d’autre qu’une archive que l’on peut ouvrir facilement avec le File Roller de Gnome.

Pour ne pas rentrer dans les détails du fonctionnement d’un fichier .xpi (parce que je ne les connais pas tout simplement), l’archive est composée de plusieurs fichiers et dossiers ayant chacun leurs fonctions. On va s’intéresser ici à install.rdf qui donne les options pour l’installation de l’extension.



Si on ouvre le fichier avec notre éditeur favoris, on constate que c’est un « simple » fichier xml. Ce fichier contient tout les paramètres de comptabilité.

Pour ceux qui ont une version 32 bit, ils peuvent récupérer l’extension sur le site officiel. Ceux qui, comme moi, on une version 64 bit, vous pouvez la récupérer sur ce blog.
On ouvre l’archive, on ouvre le fichier install.rdf et on modifie les paramètres pour thunderbird dans les environs de la ligne 9.

[cc lang= »xml »]…



{3550f703-e582-4d05-9a08-453d09bdfdc6}
3.0b4pre
3.*


…[/cc]

L’astuce consiste à changer la version maximum entre les balises [cc lang= »xml »][/cc]. Je l’ai mis pour être sûr de pas devoir refaire la manip trop souvent mais il suffit de mettre une valeur au moins aussi élevée que votre version.

Essayés d’installer votre extensions et oh miracle ça fonctionne !

Passons maintenant aux calendriers google. Il suffit de refaire presque la même procédure qu’avec lightning.

Téléchargez l’extension Provider for Google Calendar (fonctionne aussi avec amd64), ouvrez l’archive et modifiez le fichier install.rdf. Ici pas besoin de modifier la version de thunderbird, le créateur à spécifié 3.0.*, cela fonctionnera donc au moins jusque la version 3.0.99 🙂 . Par contre il faut aller un peu plus bas dans le fichier aux requires.

[cc lang= »xml »]…



{3550f703-e582-4d05-9a08-453d09bdfdc6}
3.0b4
3.0.*






{e2fda1a4-762b-4020-b5ad-a41df1933103}
1.0b1
2.0


…[/cc]

L’extension demandait lightning 1.0b1, or moi j’ai la beta 2, j’ai donc modifié le paramètre maxVersion à une valeur supérieur (2.0 ici).

Sauvez, installez et bingo !

Ce bidouillage fonctionne pour beaucoup d’extensions firefox et thunderbird, vous pouvez l’adapter pour d’autres addons assez facilement.

Si vous ne voulez pas faire toute la manip, voici thunderbird_extension (version 64 bit pour lightning)

Petite précision. Avec File Roller, lorsque l’on sauve un fichier contenu dans une archive il nous propose de mettre à jour l’archive (ce qu’il faut évidement faire). Si votre archive manager ne le permet pas (c’est le cas sous windows avec winrar mais 7zip peut le faire), il faut d’abord extraire tout le contenu, faire les modification, recréer une nouvelle archive .zip et la renommer en .xpi

Les commentaires sont fermés.

css.php