Catégories
News

Mon avis sur l’iPad

sortie de l'iPadA moins d’être resté enfermé dans bunker ces derniers mois, il est difficile, même pour un technophobe, de ne pas avoir entendu parler de l’iPad, la dernière nouveauté d’Apple. Ce micro-ordinateur a fait une sortie retentissante en Amérique avec une vente d’1 million de tablette en un mois (mieux que l’iPhone si je ne m’abuse). Ce vendredi, la dite machine est sortie dans 9 pays dont la France.
Avec cette sortie, la presse (journaux et tv) n’a pas manqué d’en parler. Pas étonnant certains considèrent l’iPad comme le sauveteur de la presse écrite en diminution face à la concurrence du tout gratuit sur internet.
Certains l’adorent, certains le haïssent, je n’ai pas pu m’empêcher de donner mon avis 🙂

Tout d’abord à quoi ça sert ? L’iPad est plus gros qu’un téléphone sans pouvoir téléphoner et est plus petit qu’un ordinateur en faisant moins. La machine n’est pas exceptionnellement puissante et manque de choses, qui pourtant pourraient être utiles, tel qu’un port USB ou une webcam.
Mais le but de l’iPad n’est pas de remplacer l’ordinateur mais plutôt d’accéder facilement n’importe où à du contenu web, lire des ebooks et autres amusements.
Il existe déjà une multitude d’application plus ou moins utile pour toute sorte de tâche et ça ne fait que commencer. L’utilisation est très variée et n’a de limite que votre imagination… et ce qu’Apple veut bien vous laisser faire.

Comme l’iPhone, il ne supporte flash donc n’espérez pas perdre votre temps sur les petits jeux flash ou naviguer sur ces sites full-flash. Steve Jobs semble vouloir enterrer le flash et le montre clairement.
Autre point noir : l’absence du multitâche. Il vous sera impossible d’écouter de la musique en lisant un livre par exemple. Mince c’est pas malin ça… Mais rappelez vous, c’est pas un ordi.

Comme souvent avec les produits à la pomme, il faut passer à la caisse et pas un peu. Comptez de 600 à 800€ pour le modèle 3G. Et pourtant ça n’a pas empêché les plus fan de faire la file devant les apps store de France. Je pense que ce qui m’a toujours plus sidéré voir révolté est de constater ces gens qui font la file tel des moutons pour se faire déplumer (lisez à ce sujet le post d’un odieux connard, ça vaut la peine).

Bien sûr je n’ai pas parlé de la liberté car c’est l’argument le plus avancé par la communauté libre. Toujours comme l’iPhone, pas d’applications qu’Apple n’a autorisé au préalable. Chez Apple on pense pour vous car ça vous évite beaucoup de problème (c’est pas faux mais ça sonne un peu totalitaire dit comme ça).

De plus on le présente souvent en premier comme un lecteur d’ebook. Personnellement je n’ai jamais cru à la réussite des ebooks. On peut lire de court articles sur le net mais dès qu’on arrive à quelque chose tel qu’un roman, il faut passer au support papier. Il ne faut pas forcement essayer de remplacer tout par du numérique. Dans mes auditoires, je vois de nombreuses personnes qui prennent note sur leur ordinateur. Ça a ses avantages (relectures, partage,…) mais pour moi ça ne remplacera pas mes notes à la main, les schéma au crayons, les tuyaux dans la marge et les parties de puissance 4 avec mon voisin.
De nombreux journaux espèrent (à tord selon moi) beaucoup de l’iPad. Le New York Times avait reproché que l’iPad n’était pas adapté à son contenu. Mauvaise fois quand tu nous tient… A l’instar des compagnies de disques qui se donnent du mal à nous empêcher de copier leur disque (à défaut de nous donner envie de les acheter), la presse écrite essaye de nous faire payer pour accéder à l’information. Seulement je pense que c’est un mauvais calcul. Plutôt que d’essayer de faire la même chose que les blogs d’actualité en payant, il faut avoir une plus-value qui nous pousse à allez quand même chercher l’information chez eux (des analyses, des interviews, du professionnalisme,…)

Articles intéressants à lire concernant l’iPad : Pourquoi je n’achèterai pas d’iPad et une réaction Achèterais-je un iPad ? qui permet de nuancer les choses.

Photo

5 réponses sur « Mon avis sur l’iPad »

Bon OK, iPad n’est pas (encore) totalement multitâches. Il faudra attendre octobre et iPhone OS 4.

En revanche il est tout à fait possible de lire en musique. L’iPod est capable de continuer à jouer des playlist en tâche de fond… tout comme Mail continu à lever votre boite. L’iPad/iPhone OS est multitâche, mais cela reste encore réservé aux applications maisons.

Le sujet controversé de la censure Apple est délicat. Je pense que la politique de choix est trop opaque (sauf pour le porno). Mais il ne faut pas oublier qu’Apple « offre » l’hébergement et la bande passante, ce qui mérite bien 30% de commission ainsi que la liberté de choix de ce qui est hébergé. Plus de transparence doit être ajoutée… peut être des nouveautés sur ce point à la WWDC?

Les eBooks ne sont pas ma tasse de thé. J’aime les livres. Mon stock personnel en atteste de façon terrible à chaque déménagement… Mais j’aime la compacité des eBooks.
Le modèle économique est bancale. Je voudrai que chaque achat de livre papier donne droit automatiquement, et pour une somme au pire symbolique, à une version électronique et sans DRM. Mais ce choix est celui des éditeurs, pas celui d’Apple.

Mais la vraie plus value des eBook reste pour les usager mobiles, les professionnels, les étudiants. Rien ne m’énerve plus que de voir mes enfants partir avec leurs cartable de près de 10kg remplis de cahiers et de livres. Une version électronique serait un moyen de lutter contre les scolioses des ado non?

Le problème de la presse est complexe. Difficile de concevoir un modèle financier uniquement sur la publicité. La moindre crise vous met en danger. L’abonnement récurent reste un moyen sur pour un financement régulier. Le micro-paiement est une solution de complément intéressante. Mais faut-il encore avoir une vraie plus-value.

Par exemple rendre gratuit les articles d’une semaine à un mois. Sont payant les articles de la semaine ainsi que l’accès aux archives. Le fond du problème reste que l’offre de l’AppStore est simple à mettre en place et à utiliser. Un mécanisme de micro-paiement similaire sur le web n’existe pas réellement. PayPal et Checkout sont des solutions possibles, mais je crains que Facebook n’arrive prochainement avec une solution de paiement en quelques clics.

Je répète ici ce que j’ai écrit sur mon blog. Le web doit évoluer et proposer une solution aussi simple et intégrée que l’AppStore.

Quand au prix de la version 3G… disons qu’il semble bien plus réservé aux pro et aux utilisateurs ultra-mobiles. En ce qui me concerne une version WiFi me semble largement suffisante, surtout avec les nombreux points d’accès WiFi dans les cafés et McDo 🙂

Quand au prix des forfaits 3G… ce n’est pas Apple qui dicte sa loi, mais les opérateurs. Même chose pour les options payantes pour la VoIP chez Orange ou l’absence de mode modem gratuit… Une limitation lamentable mais contrainte par la pression des opérateurs.

Avec la version 4, il sera complètement multi-tâche ? J’avais en tête que cela ne restait que pour certaines fonctions uniquement.

Concernant l’AppStore, oui Apple offre l’hébergement et tout les services qui vont avec mais je pense que si c’était la seule raison de faire payer, il devrait autoriser l’accès aux applications qu’il ne supporte pas via un autre cannal. Pour accéder aux « AppStore underground », il faut nécessairement jailbreaké sa machine ce qui n’est pas donné à tout le monde et fait perdre des avantages non négligeable tel que la garantie. Est-ce que l’Android Market est aussi strict sur sa politique d’applications ?

Pour les eBooks on est bien d’accord là dessus. Les DRMs sont un vrai problème et les éditeurs ne sont pas blanc comme neige. Par contre on voit comment Apple a certaines idées et refuse tout concession (avec le flash par exemple), donc j’imagine qu’il pourrait faire la même chose avec les DRM. L’iPad a tellement de succès que ce serait un mauvais calcul que de refuser de publier ses livres. Au sujet d’alléger les cartables, c’est vrai que ce serait pratique mais comme je l’expliquait plus haut, ça ne convient pas encore au besoin. Et je ne suis pas le seul de cet avis.

Je n’ai pas réfléchis en profondeur au problème de la presse, je lançais des idées. Certains pensent qu’ils ne doivent pas essayer de conquérir le marché qu’est le web mais plutôt se focaliser sur le modèle actuel papier. Ces deux mondes sont complémentaires et l’un ne détruira pas l’autre (comme la tv n’a pas détruit la radio).

Je n’étais pas au courant du système de micro-payement par facebook, il faudra que je regarde à ça.

Je suis tout à fait d’accord avec toi que le web doit encore évoluer. L’AppStore est une vrai solution très simple d’utilisation dont Apple peut être fier mais il ne doit pas essayer de tout contrôler tout le temps. C’est ça qui le rend si désagréable aux yeux de certains (moi compris).

Sinon j’admets avoir été un peu vite pour rédiger cet article et n’avoir mis en évidence principalement que les points noirs, merci de ton commentaire

Effectivement le multitâche restera partiel. Là encore Apple propose une solution différente mais pragmatique.

Concernant un accès vers des hébergements extérieurs dans l’AppStore je pense que c’est beaucoup trop tôt. L’AppStore est relativement jeune et souffre encore de nombreuses imperfections.

En étant hébergeur sur AppStore, Apple offre une forme de garantie aux acheteurs. Ouvrir la porte aux hébergements extérieurs obligerait certainement à des pare-feux juridiques. Sur ce terrain, avec la multiplicité des juridictions, je pense que le terrain est miné.

Concernant Facebook il existe effectivement une solution de paiement: je te renvoie vers cet article.

http://johannluque.com/pay-with-facebook/

Franchement,il est bien pour le travail ou pour la maison mais ce n’est pas comme un palm ou un iphon pour moi c’est un ordinateur portable.Ce que je crains c’est que samsung vole l’idee comme l’iphon (galaxy s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *