Categories
GNU/Linux

OpenOffice je te hais

*Attention cet article est un coup de gueule avec grande propension au troll*

Aujourd’hui on peut dire qu’avec des distributions tel qu’ubuntu, la différence entre un OS commercial (j’ai deux noms sur le bout de la langue mais impossible de m’en rappeler 😐 ) et Linux est d’en plus en plus faible.

Plus besoin d’utiliser la ligne de commande pour des tâches basiques (comprenez ce que l’utilisateur lambda fait). Grâce à mozilla, on peut utiliser un navigateur et messagerie très évolué (battant même les alternatives propriétaires diront certains 😉 ). Très bons lecteurs multimédias et outils en tous genre. Si on passe les jeux (quoique on fait de gros progrès de ce coté là), il reste une chose qui manque cruellement dans le monde du libre pour moi : un traitement de texte valable !

On considère d’habitude OpenOffice (OOo pour les intimes) comme ce qui se rapproche le plus d’une vrai solution (Ms Office Word® pour ne pas le citer) mais qui pour moi reste à des kilomètres de là. C’est contre celui-ci que je vais exprimer mon énervement.

Le fait que ce soit moche (plus un fait qu’une opinion) n’est pas vraiment le problème mais plutôt toute les séries de petits comportements agaçants. Je préfère un logiciel moche et fonctionnel que l’inverse. Seulement ici, il a les deux vices.

Pourquoi quand je fais défiler la molette de la souris, il me met un cadre avec le numéro de page ? (celui qui sait comment le faire disparaitre gagnera toute ma gratitude)
Comment j’utilise une couleur de texte qui ne soit pas dans celles proposées par défaut ? (solution : ça demande une dizaine de clic en passant par outil > option >…)
Pourquoi il se veut me faire apparaitre des fenêtres popup dans tous les coins dès que je commence à mettre des puces ou à chipoter à une image ? (Intégrer ça dans la barre de menu ne me semble pourtant pas l’impossible)
Pourquoi trouver un moyen de faire quelque chose un rien original devient vite si difficile ?
Tout une série de petites choses comme ça vite irritantes quand misent toutes ensembles.

Un argument mis en avant pour OpenOffice est son format. L’odt (faisant partie des Open Document Format) est libre c’est vrai. Tout le monde peut donc avoir accès aux spécifications ce qui devrait favoriser l’interopérabilité. Seulement à ma connaissance, dans les fait l’utilisation d’un fichier odt fait avec OpenOffice n’aura pas le même rendu sous KOffice. Pire encore, deux versions d’OpenOffice sur des plateformes différentes ne donnent pas non plus la même chose. Encore heureux qu’il existe l’export en pdf pour éviter les soucis d’impression…
Il faut reconnaitre une chose, du coté du OOXML de microsoft la situation n’est pas meilleure.

Le soucis est qu’OpenOffice est l’alternative la plus utilisée à Microsoft Office. Le fait qu’il soit gratuit n’y est évidement pas étranger. Seulement contrairement à ce dernier OOo ne me donne pas l’impression d’évoluer depuis quelques années (tous les problèmes que j’évoque et dont les gens se plaignent souvent).

J’utiliserais bien Abiword (qui du peu que je l’ai testé a moins de fonctionnalités qu’OOo mais mieux fait) mais il ne supporte pas les odt et son format abw n’est pas supporté très fort…

Bon heureusement qu’il me reste toujours LaTeX pour quand je dois faire des documents de qualité.

3 replies on “OpenOffice je te hais”

Personnellement j’utilise Lotus Symphony pour le traitement de texte, le peu de tableur que je fais et quelques présentations, sachant que pour un document un minimum travaillé je passe tout de suite sous InDesign (Lotus ne me sert qu’à la rédaction en fait). Du coup je pourrais presque faire du LaTex quand j’aurais le temps de m’y mettre.
Mais le fait que personne n’arrive à pondre un logiciel de traitement de texte simple, performant, pratique et gratuit m’inquiète beaucoup

Marrant j’ai entendu parler de Symphony pour la première fois hier seulement je n’ai pas réussi à l’installer sur archlinux, la version sur AUR étant trop vielle mais je vais tester ça la prochaine fois que je serai sur Ubuntu.

Sinon je partage ton opinion. Dingue qu’on arrive à faire des systèmes d’exploitation libres, gratuits et performants mais pas un simple outil de traitement de texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *