mart-e.be et DNS (part 1)

Aujourd’hui premier article d’une série de 3 expliquant la magie du fonctionnement des noms de domaine.

Chaque article sera illustré par un nouveau nom de domaine pour accéder à ce blog. Et oui, fini les .tk foireux ou les mart-e.monsuperhebergeurquiroxxeduponey.com, place aux vrai noms de domaine maintenant ! (bon le .tk est un vrai nom de domaine, juste qu’il est gratuit, pas ce qu’il y a de mieux point de vue référencement et peut sauter à tout moment…)

Pourquoi

Commençons avec .be, surement celui qui sera le plus utilisé des trois.
Comme vous le savez sans doute, chaque appareil connecté à internet possède une adresse unique, l’adresse IP. Qu’elle soit v4 ou v6, elle est unique et permet d’identifier la personne sur le net. Pour l’utilisateur lambda, c’est très bien, ce sont les applications qu’il utilise qui les manipulent mais pour le possesseur d’un serveur c’est différent. Si je vous demandais de taper dans votre navigateur http://94.23.218.228/ pour accéder à mon site (et encore ça marcherait même pas comme on est à plusieurs sur cette ip), pas garanti que beaucoup de gens se souviendraient de l’adresse du site…
Les noms de domaines sont donc simplement un moyen de faciliter la manipulation des adresses pour les humains.

Résolution

Très bien mais comment ça fonctionne ?

Commençons par le commencement, le .be est un TLD (Top Level Domain) réservé à la Belgique. Lorsque vous tapez mart-e.be dans votre navigateur, la requête est transmise (si vous n’avez rien configuré) à votre fournisseur d’accès qui va se charger de la résolution DNS (Domain Name System).
Il va contacter un des 13 serveurs racines (en principe le plus proche de vous) qui se charge de contacter un des serveurs en charge des .be (encore une fois le plus proche du serveur racine mais des paramètres tels que la charge du serveur et autres peuvent influencer). Une fois l’adresse pour contacter le serveur .be connue, on va le contacter pour connaitre s’il connait la relation mart-e. Dans ce serveur, contient la relation mart-e.be – 94.23.218.228, parfait on retourne cette adresse et l’on peut contacter les serveurs (ici legtux) pour lui demander de me donner la page d’accueil de http://mart-e.be.


(merci picxi pour le lien)

Dans certains cas, il est possible d’avoir des niveaux inférieurs. Si par exemple vous voulez contacter http://www.fundp.ac.be, le serveur responsable des .be, va vous renvoyer l’adresse de celui responsable des ac (pour académie) qui va se charger de résoudre le serveur fundp qui va finalement trouver le match pour le www.

Petit schéma explicatif

Ce système permet d’avoir quelques personnes qui ne connaissent que quelques noms de domaine et non pas chacun qui connait tout (ce qui se passait au tout début d’internet) ou un serveur centralisé (imaginez la charge que ça représenterait et tous les inconvénients d’un serveur distribué.

Mise à jour

Bien sûr il existe des systèmes de cache qui font que votre serveur DNS va retenir un certain temps les info avant de les redemander pour alléger le nombre de requêtes. Ce qui explique pourquoi lorsque vous modifiez l’adresse vers laquelle pointe votre nom de domaine (changement d’hébergeur typiquement), la nouvelle adresse n’est pas directement disponible. Il faut laisser aux serveur le temps de mettre à jour le cache, ce qui peut prendre plus de 24h parfois. Ce n’est pas parce que vous pouvez y avoir accès qui forcement tous vos lecteurs le peuvent.

Conclusion

J’espère avoir été clair dans cette vulgarisation de ce mécanisme que vous utilisez tous les jours. Il est clair que je ne me prétends nullement un spécialiste des DNS et n’hésitez donc pas, comme toujours, à me faire remarquer toute erreur.
En attendant mettez à jour vos liens : http://mart-e.be !

mart-e.42 et DNS (part 2)
OpenNIC et DNS (part 3)

3 replies on “mart-e.be et DNS (part 1)”

Merci pour le feedback ! Je vais essayer mais j’avais un peu peur de dire des conneries. 😉
(et puis pour ma défense, le but était aussi de vulgariser mais peut être que j’ai été un peu trop simple)
Je planche sur le deuxième, je garde ça en tête

Répondre à sergiu Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *