Catégories
News

Oracle change ses projets concernant OpenOffice

Cela avait fait beaucoup de bruit à l’époque dans le monde du libre mais il y a 2 ans aujourd’hui, Oracle rachetait Sun Microsystems. Cela avait de quoi effrayer puisque Sun avait été assez actif dans le libre et Oracle possédait plusieurs technologies propriétaires concurrentes. Une des grandes interrogation concernait OpenOffice.org (dont j’ai déjà dit tant de bien).

L’abandon du système Open Solaris (bon honnêtement qui utilisait ça ?) a définitivement mit un froid entre la communauté et l’entreprise et c’est dans cette continuité qu’un fork d’OOo avait été créé : LibreOffice supporté par la Document Foundation. Ce projet avait eu beaucoup de succès auprès de la communauté et on peut dire assez vite que c’est un des rares fork qui fonctionnent aussi bien (souvent le projet meurt car manque de suivit). Le développement se passait tranquillement, la version 3.3 étant sortie il y a peu alors qu’OpenOffice restait à la 3.2 (jusqu’à présent peu de changements en profondeurs, quelques améliorations sur la compatibilité mes les même défauts comme on le fait remarquer avec humour sur Framablog).
L’initiative n’a évidement pas plu à Oracle qui a catégoriquement refusé que des développeurs travaillent sur les deux projets en même temps.

Aujourd’hui, Oracle fait marche arrière. La compagnie a annoncé vendredi qu’elle laissait OpenOffice à la communauté. Selon The Register, Oracle aurait pu être poussé par IBM en raison de son petit frère qui prendrait trop d’importance. Sur OMGUbuntu, on note qu’Oracle annonce qu’il va travailler activement avec la communauté sans mentionner laquelle.

Maintenant qu’OpenOffice retrouve la route du libre comment va réagir la communauté qui avait été fractionnée ? Il me semble plus intéressant se concentrer sur un seul produit pour le faire émerger face à son grand concurrent qui reste Microsoft Office. A l’heure où OpenOffice commence à prendre de plus en plus d’importance chez les utilisateurs lambda de l’informatique, c’est peut être sur celui-ci qu’il faut miser mais cela voudrait dire abandonner tout le dur travail réalisé pendant 7 mois. Non pas acceptable non plus.

L’avenir nous le dira mais en tout cas il est intéressant de noter que toutes les références à Oracle Cloud Office, la suite office online d’Oracle, ont disparus. Mais comme internet n’oublie rien, si le cœur vous en dit, vous pouvez toujours regarder les versions cache du blog d’oracle, la page de présentation ou news à ce sujet. Dommage que la vidéo youtube de présentation été supprimée…
Allez reste encore MySQL, Java, VirtualBox, Btrfs, Lustre et j’en passe.

5 réponses sur « Oracle change ses projets concernant OpenOffice »

Merci pour l’explication, très claire.

Quelques petites coquilles à corriger :
– « OpenOffice.org » et non « OpenOffice »
– 2e § : « L’abandon » au lieu de « L’abondant »
– Pour LibreOffice, « Libre » est aussi un mot brésilien, mot qui a l’avantage de ne pas être le même que « gratuit » ou « gratis » contrairement à l’anglais « free » et qui reflète mieux la liberté du logiciel et non simplement son ouverture… ^_^

Merci pour les remarques, j’ai corrigé.

Pour OpenOffice ou OpenOffice.org je suis conscient que c’est le deuxième terme qui est correct mais je trouve quand même plus commode d’utiliser le premier (à l’oral comme à l’écrit) et c’est celui que j’utilise en général. Un peu comme Linux plutôt que GNU/Linux (sans rentrer dans la polémique qui va avec) 😉

OpenOffice.org s’abrège en OOo. Ce qui est encore plus simple à écrire.
Il est faux de dire que OOo n’a eu que peu d’évolution. Un certain nombre d’améliorations majeures sont présentes dans la 3.3 comme les évènements de feuille dans Calc. Lire ce fil du forum officiel : http://user.services.openoffice.org/fr/forum/ftopic18396.html
Ensuite, Oracle n’abandonne pas OOo mais OOO (Oracle Open Office) qui est la version commerciale et successeur de StarOffice. Il est encore trop tôt pour savoir ce qui va se passer pour le projet libre, Oracle n’ayant pas encore communiqué officiellement sur le sujet.

Tu as raison, j’ai un nuancé le titre concernant l’abandon.
Je n’ai pas dit qu’OOo n’avait eu que peu d’évolution, juste que LibreOffice avait sortit la 3.3 avant lui et qu’il s’éloignait pour l’instant peu du logiciel d’Oracle.
Merci pour l’éclaircissement sur OOO.

Ou alors, on peut faire un mix des deux. Ça s’est déjà fait sur des gros projets avec la fusion de beryl et de compiz qui se faisait concurrence. (bon ok j’exagère car ça doit être environ 1000 fois plus petit)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *