Quelle distribution GNU/Linux pour un débutant ?

Depuis la sortie de la nouvelle version d’Ubuntu, je n’entends que des critiques de cette version. J’ai d’habitude tendance à penser que cela est habituel et qu’il faut toujours attendre 15 jours-1 mois avant de faire la mise à niveau mais ici cela me semble assez généralisé. Je n’ai pas testé cette version, j’ai quitté Ubuntu avant Unity pour Archlinux en raison de l’augmentation des crapwares (logiciels préinstallés dont on a pas envie). Cependant Ubuntu restait pour moi une bonne distribution pour les débutants.

En mai, j’avais fait un comparatif de Unity et GNOME-Shell qui m’avait fait penché en faveur du deuxième (surtout en raison du peu de maturité du premier). Après plusieurs mois d’utilisation de GNOME-Shell, mon opinion n’a pas vraiment changé quand j’ai du utiliser brièvement Unity sur l’ordinateur d’un ami.
Les critiques concernant Ubuntu et Canonical fusent de toutes part. Il y a quelques mois Nekohayo quittait Ubuntu pour Fedora en postant une critique assez forte (manque de remontées upstream, impose des choix discutables,…). Cette semaine c’est Ploum, qui a travaillé au tout début du projet Ubuntu qui annonce allez voir ailleurs.

Efficacité de la recherche discutable

Si la philosophie et choix techniques d’Ubuntu ne me conviennent plus, il est clair pour moi que j’irai voir parmis les très nombreuses alternatives. Mais qu’en est il des débutants qui arrivent sur Linux ? Ces gens qui ont une connaissance en informatique moyenne et pour qui l’ordinateur est un outil avant tout, qui veulent juste faire du surf, du traitement de texte et multimédia habituel. L’an passé je leur aurais installé Ubuntu sans hésiter. Plus maintenant.

Fedora semble l’autre distribution populaire par excellence. Elle utilise les dernières versions des logiciels et a une forte contribution upstream. Cependant je ne suis pas sûr qu’il s’agisse vraiment d’une distribution grand public. Les codecs propriétaires ne sont pas forcement facile a installer, l’utilisation de la console me semble toujours nécessaire. L’on a pas la facilité d’installation des programmes que le Ubuntu Software Center possède (la façon de mettre les opérations avec le packages manager dans la queue est vraiment perturbante). Sans doute plus à conseiller après s’être fait la main quelques mois avec une autre distribution.

J’ai entendu beaucoup de bien de Linux Mint, facilité d’Ubuntu sans leur surcouche inutile, installation par défaut des pilotes propriétaires (je sais que c’est mal mais je préfère qu’un débutant utilise un linux avec des logiciels proprio plutôt qu’il reste sous windows car ne peut pas écouter ses mp3). Ils ont le projet de rester sur GNOME 2 le plus longtemps possible. J’aime assez GNOME 3 donc ne supporte pas complètement cette décision mais il faut avouer que Shell a besoin d’encore quelques améliorations et GNOME 2 est sans doute plus abouti et plus proche des habitudes des utilisateurs de Windows. Je pense que je vais conseiller cette distribution désormais (si j’arrive a me faire cette foutue live usb, un conseil ?).

Je n’ai que peu utilisé Fedora, jamais Linux Mint et plus Ubuntu depuis un an. Je ne me considère donc pas comme un spécialiste dans ces distributions. Je suis donc curieux de savoir ce que vous conseillez aux nouveaux venus sur Linux ?

32 thoughts on “Quelle distribution GNU/Linux pour un débutant ?”

  1. Je n’ai pas testé OpenSuse donc ne sais trop juger dessus.
    Par contre tu n’es pas d’accord avec mes remarques sur Fedora ? Tu saurais développer ?

  2. Que les choix de canonical-ubuntu ne plaisent pas à tout le monde, c’est normal. On ne peut pas plaire à tout le monde.
    Perso unity et ubuntu, j’aime beaucoup. Je ne suis pas un geek ou un extrémiste du libre alors il me faut une distro : tu allumes ça tourne point.
    Pour les débutants, à mon humble avis, ubuntu reste « la » distro la plus évidente, surtout avec unity.

  3. Fedora serait à conseiller pour les utilisateurs débutants dans Gnu/Linux mais qui n’ont pas peur de chercher dans la doc pour chercher ce dont ils ont besoin (codecs, carte graphique, flash, etc.)
    De toute manière la philosophie de Fedora n’a jamais été d’être accessible aux néophytes mais de servir de « vitrine » pour les dernières nouveautés tout en respectant un max le principe de Liberté (au contraire d’Ubuntu)
    La console n’est pas indispensable sous Fedora, mais facilite quand même grandement les choses par moment (au hasard, pour les mises à jour)

  4. @sailing : en effet pour un nouveau venu, je ne crois pas qu’il faut commencer a lui dire de boycotter ce qui est proprio (mais lui expliquer pendant que le système s’installe n’est pas non plus une mauvaise chose).

    @Pamadeo : c’est bien ce qui me semblait, bonne distribution mais pas forcement adapté à ce cas ci (si tu veux du out-of-the-box)

    @Odysseus : il faudra que je teste. Et point de vue utilitaires graphiques (configuration, installation de programme, mise à jour,…), il y a ce qu’il faut ?

  5. Pour commencer, je dirai Ubuntu (mais LTS) sans hésiter, mais avec du Gnome 2 ou 3 ou KDE. Quant madame dugenou viendra de Windows 8 on pourra la faire passer à Gnome 3 ou Unity

  6. Linux Mint va se lancer de + en + sur Gnome 3, je cite http://blog.linuxmint.com/?p=1845 (fin du post) :

    Linux Mint 12 “Lisa” will be released in November this year with continued support for Gnome 2 but also with the introduction of Gnome 3. The radical changes introduced by the Gnome project split the community. At the time of releasing Linux Mint 11 we decided it was too early to adopt Gnome 3. This time around, the decision isn’t as simple. Gnome 3.2 is more mature and we can see the potential of this new desktop and use it to implement something that can look and behave better than anything based on Gnome 2. Of course, we’re starting from scratch and this process will take time and span across multiple releases. Until then, it’s important we continue to support the traditional Gnome 2 desktop. We’re likely to release two separate editions, one for Gnome 2.32 and one for Gnome 3.2. We’re also working in cooperation with the MATE project (which is a fork of Gnome 2) at the moment to see if we can make both desktops compatible in an effort to let you run both Gnome 2 (or MATE) and Gnome 3 on the same system, either in Linux Mint 12, or for the future.

  7. Voila qui est une bonne nouvelle, heureux de voir que je me suis trompé sur ce coup là.
    Par contre s’ils créent une nouvelle version qui supporte MATE, ça va peut être commencer à en faire beaucoup (j’en ai compté déjà 6 différentes sur leur site, sans compter les version 64bits).

  8. Bonjour

    On peut faire pas mal de critique sur l’orientation d’ubuntu mais cette version permet d’innover sans fermer la porte aux autres interfaces.

    Si l’on veux retrouver l’interface classique sous la 11.10 il suffit d’installer gnome-panel et il faut se relooger sur l’option « ubuntu classique »
    http://www.dailynux.fr/2011/10/14/obtenir-le-menu-classique-dans-ubuntu-11-10/

    Mais l’on peut également installer gnome shell et choisir de booter sur une cette interface
    http://www.dailynux.fr/2011/08/30/ubuntu-11-10-installer-gnome-shell/

    A propos de Mint – attention à ne pas confondre lmde et les autres versions de Mint http://www.linuxpedia.fr/doku.php/lmde/linuxmint_debian_lmde

    C’est celle-ci que l’on peut conseiller aux débutants qui pourraient être trop désorientés par les nouvelles interfaces d’unity ou gnome 3.

    En même temps – l’on peut

    Etant curieux de nature je teste beaucoup

  9. Utilisateur de Mint, je crée les USB Live avec UnetBootIn ou sous Windows avec LiLi. Pas de problème particulier, si ce n’est que parfois il vaut mieux effacer toute la clef ou la formater si elle a déjà servie de Live USB pour une autre distro.
    A part çà je suis très satisfait de Mint qui sortant 1 mois après Ubuntu intégre les premieres corrections de bug.

    Concernant Gnome 3 et Mate, le « souci » que doit avoir Mint est que depuis 11.04, leur succès est grandissant car c’est Ubuntu avec Gnome 2. Donc, ils souhaitent certainement garder cette base d’utilisateurs qui ne veulent pas de Gnome Shell mais comme dit sur leur blog, G3 et Shell c’est le futur et garder G2 ne sera plus tenable et comme la prochaine release « 12.04 » est une LTS, c’est un peu risqué de mettre un nouveau bureau sans avoir essuyé les platres avant. D’ou Shell en réference sur le version « 11.10 » (sortie en novembre) pour voir et apprendre.
    Je pense qu’avec les extensions Shell existantes, Mint pourra garder son coté convivial et ergonomique qui est sa marque de fabrique

  10. Pour moi aussi Unity m’a fait allé voir ailleurs… J’ai pourtant essayé de m’y habitué, mais le manque de personnalisation, des raccourcis en icone bêtes mais utiles n’y sont pas (Masquer toutes les fenêtres pour accéder au bureau), le drag&drop entre 2 fenêtre qui est plus que galère, et un manque de maturité générale… ben ca fait mal 🙁
    Me voilà donc sous Linux Mint, avantages de Ubuntu, mais ca ressemble trop à Windows… je l’ai donc un peu personnalisé =)

    J’espère que la prochaine LTS de Ubuntu sera la bonne, j’aime tjs autant cette distrib =)

  11. @alaingre : le fait est quand même que, de base, l’on ne sait pas revenir au GNOME classique. J’aimais bien Ubuntu pour son coté innovant pour devenir grand public, c’était fort réussi mais maintenant j’ai un peu l’impression qu’on s’éloigne trop du reste de la communauté linux.

    GNOME Shell et Unity cohabitent bien ? J’avais lu que c’était fort instable d’utiliser les deux.

    La LMDE ? Tu es sur ? Je pensais justement que celle basée sur Debian était plus instable et difficile (ils le disent d’ailleurs sur le site officiel). LM 11 a +/- la même interface que LMDE à ma connaissance.

    @Gilles : ah je n’arrivais pas a avoir une clé bootable depuis UnetBootin sous arch. Pas d’autres manipulations à faire donc ? Je réessayerai…

    Oui je pense aussi qu’ils ont intérêt à être très prudent sur le passage à G3. On verra ce que ça va donner.

    Si tu devais comparer Ubuntu et Mint, tu conseillerais lequel pour un débutant (point de vue stabilité & co) ?

    @JastJuck : trop Windows ? Je n’avais pas songé à ça mais en effet c’est pas non plus l’effet recherché…

  12. Oui GNOME Shell et Unity cohabitent parfaitement sur la 11.10 (l’instabilité sur les versions antérieure provenait de l’utilisation de dépôts pas vraiment compatible.

    Oui LMDE présente une limite propre à Debian – celle de ne pas avoir les micrologiciels ou applications dont disposent ubuntu dans ses dépôts.

  13. Quelle distro conseiller aujourd’hui : Mint bien sûr. Par ailleurs le fait qu’ils s’intéressent à une implémentation de Gnome 3 dans leurs futures versions est de bon augure, au vu de l’excellent travail qu’ils ont fait avec Gnome 2.
    Par ailleurs, l’avantage de Mint c’est de conserver la compatibilité avec les paquet Ubuntu. Mint ça ressemble à Ubuntu, ça a la couleur d’Ubuntu, mais ça n’a pas cet arrière goût âpre.
    Et LMDE est un projet qui avance bien, et vers lequel on peut s’orienter après avoir fait ses premiers pas avec Mint.

    Alaingre,
    Oui, ils se sont décidés à intégrer Gnome Shell dans Ubuntu, mais cette implémentation est de tellement mauvaise qualité et « desservant Gnome à la perfection », qu’on ne peut pas qualifier ceci de choix laissé à l’utilisateur.

  14. Perso, je conseille LMDE pour les débutants. Simple et efficace, en rolling-release, elle s’installe simplement.

  15. Mint, encore une fois !
    Super facile à installer et à prendre en main : installée, elle tourne (codecs propriétaires inclus = grand plus pour débutants); super menu, design séduisant (effets du bureau activés par défaut), centre de contrôle et gestionnaire de paquets à l’ubuntu (ce que Fedora n’a pas et c’est dommage, ce n’est pas évident pour les débutants (je le vois avec mes parents)).
    Je suis assez d’accord avec ce que tu dis sur Fedora.

    Pour le live USB, essaye aussi liveusbcreator.

    ps : j’conais pas Suse
    pps : à la limite, Fedora avec un bureau LXDE c’est une bonne solution, si c’est nous qui faisons l’installation et la complétons. (et pas KDE, on s’y perd !)

  16. La force qui reste à ubuntu est son software center à mon avis… que l’on retrouve sous Debian.
    Si debian live cd est reconnu sur la machine cible, je propose d’installer Debian 6.x : léger, fonctionnel, plein de softs
    Contrairement aux idées reçues, son installateur est aussi simple que celui d’ubuntu

  17. Merci pour vos suggestions. Concernant le live usb de mint, j’ai réussi avec UnetBootin, sans doute que ma clef n’était pas bien formatée comme l’a fait remarquer Gilles.

    Debian est sans doute facile d’installation (ils ont bien amélioré leur installateur c’est vrai) mais il faut quand même pas mal de configuration une fois l’installation finie pour obtenir le système idéal. De plus je n’ai jamais été très à l’aise avec les 3 (voir 4) branches avec lesquelles il faut jongler pour installer les paquets.
    Très bonne distribution (elle m’a sauvé un portable vieux de 10 ans et fait tourner mon serveur) mais pas vraiment pour les débutants…

  18. Non Antistress, Debian est à proscrire pour les débutants. Non pas qu’elle soit trop complexe, mais elle nécessite un minimum de maîtrise du système Linux pour obtenir un système pleinement fonctionnel comme l’attend un newbie avec les pilotes qu’il faut et les dernières versions logicielles (et par exemple pour moi, actuellement, impossible d’installer Freetuxtv).

    C’est pourquoi, quitte à préconiser un système Debian, autant préconiser LMDE. Cette distribution reste stable jusqu’à présent, malgré sa filiation directe avec Sid et son aspect rolling release, qui risque à tout moment de compromettre l’installation.

    Mais malgré tout, on préconisera toujours à un débutant une distribution qui lui demande le moindre effort, en évitant de lui vanter les mérites de la compilation du noyau ou même du simple ajout de dépôt dans le sources.list pour obtenir ce qu’il veut. Et l’argument « ça a deux ans de retard, mais c’est super stable et fiable » n’a aucun sens pour un débutant, qui veut, avant tout, vivre avec son temps dès aujourd’hui.

  19. mart & makidoko : ça dépend ce qu’on appelle un « débutant »
    mon débutant à moi sous Debian 6 aura un système fonctionnel (sans rien configurer), stable (plus qu’Ubuntu) et performant (plus qu’Ubuntu) avec une interface connue (GNOME 2).
    Je ne pense pas que le débutant cherche la dernière version de Freetuxtv…
    En revanche il aura des milliers de logiciels prêts à installer depuis les outils graphiques du système.
    La seule condition que j’ai posée est : si le live cd fonctionne car moins de matériels reconnus par défaut compte tenu de l’orientation libre-only

  20. Sur Ubuntu depuis des années, je ne me considère plus comme un débutant … mais je n’en suis pas très loin.
    J’ai testé Trisquel sur un vieux portable que je n’utilise pas beaucoup.
    Que pensez vous de cette distribution 100% libre, construite à partir d’Ubuntu (dont les éléments non-libres ont été retirés) et parrainé par l’Université de Vigo (Galice) ?
    http://trisquel.info/fr

  21. Ptit tuto sur le sujet pour monter une clef usb avec Unetbootin:
    http://www.computure.net/fr/systeme-os/126-tutorial-creer-une-clef-usb-bootable-avec-unetbootin-pour-demarrer-linux-

    Sinon avec Yumi (windows) ou MultiSystem (linux) pour monter plusieurs distributions et/ou des utilitaires diverses (Ultimate boot cd) sur une même clef cd. Ca marche plutôt très bien et c’est carrément pratique !

    cf. http://www.pendrivelinux.com/yumi-multiboot-usb-creator/
    http://www.pendrivelinux.com/multiboot-create-a-multiboot-usb-from-linux/

  22. J’ai utilisé Kubuntu pendant 2 ans, (je l’avais installé chez plusieurs amis à l’époque) mais je suis revenu à Mandriva : je le trouvais plus simple à utiliser. Dans Kubuntu, MCC me manquait cruellement.

    Bon, je sais que Ubuntu à évolué depuis, que les outils d’administration sont plus accessibles, mais, pour ce que j’ai pu en juger, sans atteindre le niveau de MCC.
    Mais je suis maintenant sous Mageia (et sous Arch).
    Je suis donc surpris que personne ne parle de Mandriva/Maggeia, parce que c’est ce que je conseillerai à un débutant.

    Néanmoins, à ma fille qui est sous Ubuntu et qui rencontre pas mal de problèmes depuis Unity (qu’elle n’aime pas du tout), je conseille Mint (pour ne pas changer ses habitudes).

  23. Comme la pluspart d’entre vous j’ai été déçu par unity.
    J’ai donc essayé la LinuxMint Debian Edition mais là aussi j’ai eu pas mal de problèmes.

    Et, miracle, j’ai découvert XUBUNTU.

    Cette distribution cumule tous les avantages d’Ubuntu mais sans Unity et avec la rapidité en plus.

    Vraiment cela a été une révélation, du coup je l’ai installée partout (maison, boulot, portable, netbook)

    Jetez-y un oeil, ça vaut le coup (http://xubuntu.fr/)

  24. Pour la création de live usb j’utilise http://liveusb.info/ depuis 1 ou 2 ans et j’en suis très content, mon disque dur portable a une partition remplie d’iso de linux divers (Ubuntu 32/64 bits live et alternate, Fedora ..)

    Personnellement Ubuntu 11.10 + Gnome Shell me convient parfaitement, c’est un bonheur de se débarrasser d’unity de manière simple et supportée ;o)

  25. Sans hésitation, je conseillerai au débutant Linux Mint. Ce système reste le plus abordable pour du Linux grand publique, plus qu’Ubuntu.

    Pour en venir à Ubuntu d’ailleurs, je l’utilise à nouveau depuis la version 11 mais sous Gnome Shell qui à mon goût reste une tuerie en terme d’ergonomie. Pour le duel Unity/Gnome-Shell ne sera résolu que d’ici 2/3ans, quand l’un prendra le pas sur l’autre. Mais je persiste à penser qu’Unity refroidira plus d’un débutant…

  26. Bonjour,

    Linux Mint aussi pour moi. J’ai installé cette distrib sur plusieurs PC de mon entourage, notamment des femmes, et ce, depuis la version Gloria il y a 4 ans. Même pour les aficionados de Microsoft Office, la version 2003 tourne parfaitement sous Wine! Tout le reste tourne parfaitement, notamment l’expérience web non libre (à base de Flash) indispensable aux ados, comme Deezer par exemple. Bref, je suis 100% d’accord quand je lis qu’il ne faut pas essayer de convaincre les windowsiens avec des arguments libres : ils s’en foutent, quel que soit l’âge…

    Merci,
    edav.

  27. Je rajoute un point : je ne suis pas attiré par Unity, a priori, mais je ne la connais pas bien encore. Par contre, cette interface me parait très intéressante par sa capacité à concilier les principales plateformes, classiques ou émergentes : le PC, le notebook, le netbook et la tablette. Je trouve qu’il faut reconnaitre à Canonical un certain courage dans cette tentative anti-conformiste. Rien que cela mérite que le succès soit au rendez-vous. Même si certains d’entre nous pensent que ce serait pour de mauvaises raisons 🙂

    Merci,
    edav.

  28. Linux Mint sans hésiter et surtout pas Ubuntu. Dans sa grande avidité à faire tester Unity par les utilisateurs avant la version LTS 12.04, Canonical nous a fourni 2 versions pourries de Ubuntu. Un débutant qui aurait innocemment cliqué « Upgrade » se serait vu gratifié d’un ordinateur non utilisable et non réparable par ses seuls soins. Depuis la 11.04, Ubuntu n’est plus un OS stable et fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *