American Horror Story, une nouvelle série inhabituelle

Qui n’aime pas les séries TV ? Peu de monde à ma connaissance.
En dehors des grands classiques, j’aime essayer de dénicher des séries inhabituelles qui ne mériteraient qu’à être plus connues. J’espère ainsi que depuis mon dernier article série, vous avez tous regardé Profit (si non, arrêtez de lire et rendez-vous immédiatement à la plus proche médiathèque). Ces petites découvertes qui vous feront sortir du lots de ces moutons regardant How I Met Your Mother ou Big Bang Theory (bon j’avoue, je suis fan)

Aujourd’hui autre genre, nouvelle série : American Horror Story!

Cette série raconte l’histoire d’une famille « classique » : Ben le thérapeute, Vivien la femme au foyer, Violet l’adolescente dans sa période « dark » et le chien (si on commence à donner un nom aux chiens, où va le monde). Après avoir été surprit par sa femme alors qu’il couchait avec une petite jeune, Ben va tout faire pour essayer de se faire pardonner. Pour prendre un nouveau départ, rien de tel que d’emménager dans une nouvelle maison. Je dis maison, mais c’est plus un grand manoir qui, en raison de son passé sanglant, est devenu très abordable.

Beaucoup de gens sont, en effet, morts dans cette maison, des morts qui n’hésitent pas à venir visiter les nouveaux occupants de temps en temps en se mêlant aux autres personnages assez singuliers. Une bonne est ainsi vue comme une vielle avec un œil de verre par les femmes et comme une jeune en tenue provocante (par rien que la tenue est provocante d’ailleurs) par les hommes. L’on croise aussi la trisomique qui dit à tout le monde qu’ils vont mourir, le garçon qui rêve de tuer tous les gens de son lycée, un grand brulé qui veut se reconvertir dans la chanson, la voisine qui en sait beaucoup plus qu’elle ne veut le dire ou cet homme en tenue de cuire style SM qui apparait et disparait quand ça lui chante. Qui est mort, qui ne l’est pas ?

La bonne sous son apparence la plus... intéressante

Est-ce que cette série fait peur ? Contrairement à ce que dit son nom, non ! Il y a bien quelques moments stressants mais rien de vraiment effrayant. Le premier adjectif qui me vient à l’esprit pour qualifier l’ambiance est « glauque », le second est « prenante ». Il y a un sentiment de malaise permanent qui règne dans cette maison tel qu’on se demande comment les habitants ne sont pas encore fous (notez que ça ne devrait plus trop tarder). Au fur et à mesure des épisodes, l’on découvre le passé de la maison et des nombreux personnages externes. Le mystère ne se dévoile que lentement pour, en général, ne créer que plus de questions.
Le pilot est troublant, intrigant, intéressant mais c’est vraiment à partir du 3eme épisode (5 sortis à ce jour) que l’on est réellement scotché, quand l’on commence à comprendre ce qui se cache derrière les personnages secondaires.

Une série qui débute bien et qui devrait se dérouler sur au moins deux saisons. Je suis très curieux de voir comment la situation va évoluer dans les futurs épisodes.

Mon nouveau fond d'écran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *