Categories
News

webOS devient libre

Il y a encore quelques mois, webOS était pour beaucoup un nom inconnu, pour les plus geek d’entre nous, on savait vaguement qu’il s’agissait d’un système pour smartphones et tablettes. D’abord développé par Palm puis par HP, ce dernier a annoncé l’arrêt du développement et production d’appareil en aout dernier, le succès n’ayant jamais été fort au rendez-vous.
Étrangement, c’est à partir de ce moment là que tout le monde à prit conscience du système. Les derniers exemplaires des HP Touchpad se vendant pour une centaine d’euro (au lieu des plus de 400 initiaux), les magasins furent prit d’assaut, on se retrouva avec des enchères à gogo sur ebay (j’en ai même vu une atteignant les 4 millions).

Le futur de la tablette était incertain. Même à un prix si bradé, une tablette avec un OS démodé n’était pas très intéressant. C’était bien entendu sans compter l’ingéniosité des membres de l’équipe CyanogenMod qui a mit au point un port pour le Touchpad permettant aux heureux élus de gouter aux joies d’Android (ou de s’enfermer auprès de Google, ça dépend du point de vue).

HP webOS utilisait un dérivé du noyau Linux ainsi que plusieurs éléments sous licence GPL ce qui l’a obligé à publier partiellement son code. Hier, HP a annoncé que tout l’OS devenait entièrement libre. Auparavant, les différents morceaux sous GPL étaient juste publiés mais maintenant le but est d’avoir un développement transparent. C’est donc une bonne nouvelle de voir qu’HP ne laisse pas totalement tomber ses clients et surtout qu’il fait un vrai effort open source (contrairement à Amazon avec son soit-disant Kindle libéré). Ces sources pourront toujours faire plaisir à quelques hackers et développeurs (et pourquoi pas une collaboration avec Tizen ?)…

Si vous n’avez pas réussi à mettre la main sur un Kindle, vous pouvez toujours tenter d’en choper un sur eBay demain !
Bon allez, je vais voir si j’ai 100$ à mettre dans une tablette moi…

Mise à jour : d’après LinuxFr semblerait que la libération portera sur une partie seulement du système (pas encore précisé à quel point) mais le développement sera bel et bien ouvert.

One reply on “webOS devient libre”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *