5

Avec le MWC 2012 venant de s’achever, je me disais qu’il serait intéressant de faire le point sur l’état actuel du libre dans les smartphones et les tablettes. Spoiler : c’est le bordel!

Android

Le moins libre des OS libres était bien sûr présent au WMC. Rien de très fabuleux de son coté. La version 5, Jelly Bean, a été annoncée pour automne 2012. Rien de très surprenant puisque le rythme d’une sortie par an est ce qui était grosso-modo prévu. On reste dans le flou sur les nouveautés mais on annonce une version plus adaptée aux tablettes et pouvant être utilisé par les débutants comme par les pro. On voit très bien le marché d’iOS qui est visé. Avis personnel : actuellement Android n’est quand même pas toujours évident avec tous ses sous-menus, iOS de son coté fonctionne très bien pour ma grand mère (oui j’ai une grand mère sous iPad) mais je trouve qu’elle est d’une pauvreté affligeante (la plateforme, pas ma grand mère).

Il a aussi été annoncé que 850.000 activations par jour d’Android étaient réalisées dans le monde. C’est énorme. On estime qu’iOS perdra son leadership au trimestre prochain, et ça c’est bien (d’accord c’est pour le refiler à Google).

Ah oui, il y a aussi Canonical qui a présenté Ubuntu for Android. Si faire tourner une image d’Ubuntu dans un téléphone me semble assez bourin (d’ailleurs faut un dualcore), je vois clairement un avenir pour ces téléphones qui peuvent se plugger sur un PC ou écran, si on arrive à standardiser quelque chose, on peut imaginer avoir des terminaux avec juste un écran, un clavier et une dock. Après il ne semblerait pas que cette solution soit libre puisque l’on privilégiera l’accord avec le constructeur plutôt que l’application disponible pour tous, dommage…

CyanogenMod

Le développement est toujours très actif chez cyanogen. Ils ont eu quelques problèmes de manque de serveurs pour construire les builds de nightly mais après un appel aux dons, c’est rétabli. On espère voir CyanogenMod 9, dérivé d’Ice Cream Sandwich, bientôt disponible.

N’oubliez pas que CyanogenMod n’est pas la seule alternative. Il existe Replicant qui est totalement libre et MIUM est enfin passé open source.

B2G

Le libriste convaincu n’aura surement pas raté l’annonce de Boot2Gecko, l’OS mobile de Mozilla. Une première version a été présentée au MWC. Une version tournant sur un Samsung Galaxy S2 est d’ailleurs disponible.

C’est moche, c’est pas fonctionnel mais c’est Mozilla donc tout le monde est fou à propos de ça (c’est un peu le Apple du libriste en fait Mozilla). Est-ce que la mayonnaise prendra ? On verra mais je suivrai surement l’affaire personnellement.

Mise à jour: jetez un œil à l’interface mise à jour, c’est déjà plus beau.

Une nouveauté très intéressante de Mozilla est son marketplace qui est encore en béta fermée mais se veut plus respectueux de l’utilisateur et du développeur que les solution existantes (un peu comme c’était prévu avec MeeGo avant son échec).

MeeGo

Souvenez vous, l’OS né de la fusion de Moblin et Maemo, que tous les libristes voyaient comme un système réellement libre pour nos téléphones. Beaucoup d’espoirs jusqu’à ce que Nokia signe un contrat avec Microsoft pour faire tourner des Windows Phone. Si l’on ajoute les rumeurs du désintérêt de Intel arrivant à gauche à droite, on est arrivé à ce dont on devait se douter : l’arrêt du développement de MeeGo et la création de Tizen. Dommage, j’aimais bien les Meegons.

Seulement, avant de passer chez l’ennemi, Nokia nous a pondu un très joli appareil, le N9. J’aurais rêvé mettre la main dessus s’il ne coutait pas aussi cher et si Nokia n’avait pas décidé de saboter la diffusion en ne le sortant que dans une poignée de pays. Toujours est il que le N9, tournant sur Harmattan, une instance (whyyy ???) de MeeGo, vient d’être mit à jour. Au moins ils ne laissent pas complètement tomber les gens.

Tizen

Tizen a du mal à convaincre le public. Cela s’explique entre autre par un manque d’ouverture assez frappant : un site horriblement vide, des mois d’attente avant la publication du premier bout de code. Le focus est clairement le partenariat avec les marques, pas avec le grand public. Est-ce qu’on tient un détrôneur d’Android en terme de fausse-ouverture ?

Toujours est-il que Tizen a annoncé une première beta et un partenariat avec Huawei, un constructeur chinois, ce qui vient se rajouter à Intel, NEC, Casio, NTT Docomo, Orange, Panasonic, Samsung, SK Telecom, Telefonica et Vodafone. Allez les gars, avec tout ce beau monde, il devrait avoir moyen de sortir un truc de potable !

La final release est planifiée pour le deuxième trimestre de cette année. Mit en parallèle avec le paragraphe sur Android et B2G, j’ai un peu de mal à imaginer quel public va s’intéresser à ce système, trop nouveau pour les grandes foules, trop fermé pour les libristes. Le bon calcul est sans doute d’avoir choisi l’HTML5 et les technologies du web pour les applications. Wait (again) and see comme on dit…

Il y a également le projet Mer qui a pour but de développer en façon ouverte ce que MeeGo et Tizen aurait du être (rien que ça). Ça a attiré l’attention de quelques développeurs, reste à voir si ça aboutira à quelque chose, ça tourne pour l’instant sur quelques plateformes. Je n’ai pas suivit de prêt l’affaire mais pourquoi pas.

WebOS

WebOS était l’OS de Palm avant d’être racheté par HP qui l’a grosso-modo coulé. Tout le monde se souvient de la folie engendrée par la liquidation des dernières tablettes sous WebOS. Peut de temps après, WebOS était devenu libre. Quelques personnes ont commencé a espéré un nouvel acteur libre dans le mobile mais quand on voit qu’HP enlève 275 employés du développement de WebOS, ça montre bien à quel points ils supportent le projet…

Allez courage possesseurs d’un Touchpad bradé, l’alpha 2 de CyanogenMod 4 est sortie pour vous !

Les API

Vous croyiez que c’était le bordel ? J’ai laissé le meilleur pour la fin.

Dans une mailing list de Tizen, j’ai lu une question à propos dy système d’API utilisé. Apparemment Tizen, n’utiliserait pas le système d’API du W3C. Première réponse : ils utilisent celles du WAC. Réponse suivante : non, ça dépend pour faire quoi, parfois W3c, parfois WAC. Aucune des deux API n’étant idéale, ils utilisent la meilleur dans chaque cas de figure.

Dans la discussion, un article faisant le point sur les différentes API est tombé. Il existe actuellement les API du W3C (World Wide Web Consortium), WAC (Wholesale Applications Community, basé sur des standards ouvert avec une couche propriétaire), Chrome (pour son Chrome web store) et Mozilla (pour B2G). C’est tout ?

Pas exactement puisqu’au MWC, Microsoft, Mozilla, Facebook, Samsung, Intel & Co ont annoncé former le W3C Core Mobile Web Platform Community Group (aka Coremob, plus facile à prononcer que WCMWPCG), pour faire le ménage et créer une nouvelle API unifiée. Une API pour les gouverner tous. Une API pour les… hum désolé. Tous sauf, les deux irréductibles Google et Apple qui dépensent déjà des tonnes de $ dans leurs solutions maisons propriétaires et n’ont aucun intéret à partager (contrairement à Facebook). Mouaiiii, suis quand même pas convaincu…

CC-BY-NC XKCD

Conclusion

Pour finir, posons nous la question la plus importante : si aujourd’hui, vous voulez vous acheter un smartphone, que choisiriez vous ? Où se retrouvera le tux qu’on aime tant ?

Je pense qu’aujourd’hui, il n’y a pas d’alternative suffisamment mature à Android et il est donc toujours le meilleur calcul. Un Samsung Galaxy pourrait être une bonne idée si jamais vous comptez tester B2G (un développeur assez actif sur l’engin). Il est sûr que vous devez choisir un modèle pouvant être rooté et faire tourner une ROM alternative, on ne va pas rester avec l’OS du constructeur quand même. GeeksPhone, le constructeur de mon téléphone a annoncé un GeeksPhone 2 si vous êtes prêt à attendre encore quelques mois (et avoir un téléphone Android nativement rooté avec un développeur de chez eux travaillant sur CM).

Et dans un futur proche ? Tizen et B2G semblent les plus aptes à émerger. Tizen est peut être plus avancé et à le support d’acteurs de poids. B2G semble avoir une plus grande popularité auprès du public geek (de toute façon le public non geek, s’il sait ce qu’est Android, c’est déjà bien) mais moins de moyens (et sans le cash dur que percer). C’est personnellement ce dernier que j’aimerais voir réussir (je suis un Mozilla-fanboy). Et pourquoi pas un nouvel acteur tant qu’on y est ?

5 commentaires

  1. Blankoworld dit :

    « Android n’est quand pas toujours évident avec tous ses sous-menus, »
    « on va pas rester chez avec l’OS du constructeur quand même »
    Je crois qu’il manque des mots à ces « bouts de phrase »:
    – « n’est quand pas »
    – pas rester chez avec »

    C’est un bon article, même si on se perd quand on connait pas trop les dénominations utilisées et les différents systèmes.

    Je pense aussi qu’un « bon calcul » concernant la téléphonie mobile c’est avant tout un matériel apte à accueillir différents systèmes d’exploitations et ensuite choisir parmi les systèmes libres.
    Il faut tout au moins un système évolutif, mais pas trop cher. À titre d’exemple je trouve que le N900 est une plateforme intéressante pour tester maemo, meego, tizen et Mer, mais cela a plusieurs inconvénients :
    – assez cher
    – ne se trouve pas si facilement
    – si l’appareil casse, que faire ?

    Sachant que les mobiles évoluent assez rapidement, un des soucis majeurs est l’évolution du matériel et son incompatibilité. On utilise une application, un téléphone, on s’y habitude, s’il casse ou qu’on change et qu’on arrive sur une plateforme totalement nouvelle et complètement incompatible avec nos systèmes de sauvegardes, etc. c’est la merde.

    Voilà pourquoi mobile et systèmes d’exploitation restent encore très/trop liées 🙁

  2. William dit :

    Très bel article qui constitue un bon bilan à lire :).

    Concernant Boot2Gecko, « C’est moche », dis-tu en liant à l’article de Korben. Or son billet contient des captures assez anciennes. Gaia (https://github.com/andreasgal/gaia) — le nom de l’interface — a déjà bien évolué et est déjà bien plus sexy.
    Comme tu peux le voir ici http://hacks.mozilla.org/2012/02/gaia-mozillas-user-interface-for-boot-to-gecko-all-web-technologies/ , plus précisément là : http://payload29.cargocollective.com/1/0/24332/2888526/b2g_screens_2_1000.jpg

  3. mart dit :

    Merci, je n’avais pas vu ces images, en effet c’est déjà beaucoup mieux.
    Le fait que l’interface soit en html/css laisse de toute façon une très grande personnalisation et j’imagine qu’on pourra voir apparaitre plein de thèmes sympa.

  4. William dit :

    Je me demandais pourquoi n’avions-nous vu aucune démo en ligne, puisque cette interface Gaia est censée fonctionner dans un navigateur.

    Eh bien je me trompais, on peut jouer avec l’interface — toujours à jour — de Boot2Gecko par ici : http://andreasgal.github.com/gaia

  5. […] les stratégies et technologies de conception de Clouds Open Source. Paris sera la dernière étape.L’état du libre dans les téléphones Avec le MWC 2012 venant de s’achever, je me disais qu’il serait intéressant de faire le point […]

Laissez un commentaire




Avatars par gravatar, balises html classiques autorisées.

css.php