Categories
Tips

Changer le moteur de recherche par défaut dans Epiphany

Depuis la version 3.4, je trouve que Epiphany (appelé maintenant Web) est devenu vraiment très bien. Interface simple, se lance très rapidement, bon support du HTML5 (score de 345 au html5 test), bonne intégration dans GNOME Shell… Il n’est pas parfait c’est vrai mais se défend très bien au jour le jour. Je l’utilise désormais comme browser secondaire (byebye Chromium).

Seulement il lui manquait encore quelque chose pour remplacer complètement Chromium : DuckDuckGo, mon moteur de recherche favoris. J’avais déjà expliqué comment changer le moteur de recherche par défaut dans Firefox et Chromium, au tour de Epiphany maintenant.

Comme il est intégré dans GNOME, on fait cela via gsettings (une interface graphique aurait été agréable, c’est vrai).

$ gsettings get org.gnome.Epiphany keyword-search-url
‘http://www.google.com/search?q=%s&ie=UTF-8&oe=UTF-8’

Ok j’ai donc Google comme moteur actuel, il suffit de faire un set avec la nouvelle valeur, dans le cas de DuckDuckGo c’est :

$ gsettings set org.gnome.Epiphany keyword-search-url https://www.duckduckgo.com/?q=%s

Ça fonctionne évidement toujours avec n’importe quel moteur de recherche (http://www.seeks.fr/search?q=%s pour seeks…)

[Source]

4 replies on “Changer le moteur de recherche par défaut dans Epiphany”

« Comme il est intégré dans GNOME, on fait cela via gsettings (une interface graphique aurait été agréable, c’est vrai). »

L’interface pour modifier les gsettings existe et s’appelle dconf-editor 🙂

Sinon, avec GnomeShell 3.4 si on clique sur « Web » puis « Quitter » (ou Ctrl+Q), Epiphany proposera au prochain lancement de récupérer la dernière session (ce qui est très pratique, parce que les menus intégrés dans le Shell affectent toutes les fenêtres).

Il manque encore un outil indispensable: la synchronisation des bookmarks et des configurations. J’ai vu que c’était un projet d’un étudiant d’adapter Epiphany au système de serveur Sync (bookmarks, configurations et mots de passe) proposé par la Mozilla Fundation. Je me réjouis, car on peut déjà auto-héberger ces serveurs 🙂

Par interface graphique, je sous-entendais depuis le menu de préférence mais en effet dconf-editor rend la chose plus facile pour les allergiques de la console.

Bonne nouvelle si on peut synchroniser le tout. Vivement la version 3.6 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *