Categories
News

Troller comme un pirate

Deux centrales nucléaires iraniennes ont subi une attaque informatique cette semaine. C’est ce qu’a confié un scientifique de l’Atomic Energy Organization of Iran à un membre de F-Secure. Grâce à un vers exploitant une faille de sécurité, ils ont pu éteindre le réseau d’automatisation dans deux centrales.

Ce n’est pas la première fois que le programme nucléaire iranien est freiné par des attaques informatiques. On se souvient des récents virus Stuxnet, Duqu et Flame. L’originalité de cette attaque est, qu’en plus de dégâts effectifs, un certain nombres de stations de travail se sont mises à jouer « Thunderstruck » d’AC/DC, volume maximal, au milieu de la nuit.

angus young
Angus Young à Sydney en février 2010 Photo: Edwina Pickles

Cette information vient uniquement d’un simple mail de quelqu’un à l’intérieur du centre nucléaire. L’info n’est donc pas fiable à 100% (on ne s’attend pas non plus à ce qu’elle soit officiellement confirmée de toute façon) mais si c’était vrai je trouve ça très fort. Non seulement j’infiltre ton réseau informatique mais en plus j’en profite pour te le faire savoir en mettant du AC/DC à fond au milieu de la nuit. Bien entendu, cela reste une attaque informatique sur une structure à hauts risques donc toujours très inquiétant, mais on appréciera le style.

Allez, tous ensemble: THUNDER!

[Source]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *