StatusNet vs Twitter, quelques statistiques personnelles

On considère souvent que StatusNet est un échec. Communauté trop petite, peu d’interaction, plateforme non agréable,… On voit de nombreuses personnes abandonner leur instance, @clochix étant le dernier à déclarer son intention de quitter StatusNet. Et pourtant Twitter est loin de faire des heureux, la version 1.1 de son API entrant en activité le mois prochain, de nombreux clients devraient fermer, ne respectant plus les nouvelles conditions draconiennes (nombre d’appel vers l’API fortement réduit ou interdiction de mixer les flux de Twitter et un autre réseau social par exemple). Il semblerait logique de déménager vers des cieux plus libres et cléments et pourtant… J’avais eu il y a quelques mois une réflexion concernant app.net, clone payant de Twitter, comme étant une réponse surprenante et assez déprimante (l’aspect libre n’intéresserait-il pas grand monde ?). J’ai personnellement créé un compte StatusNet sur une instance perso (mart@dotzero.me) début 2012. Après un an d’utilisation (et comme il est de bon gout de faire des récapitulatifs à la nouvelle année), voici quelques stats personnelles de mon utilisation des deux réseaux.

J’ai fait un script python pour récupérer ses stats (digression: c’est vraiment pas pratique à utiliser les API OAuth) et ai réussi avec, pas mal de difficultés avouons le, a récupérer quelques chiffres. J’aurais voulu obtenir quelques statistiques supplémentaires comme le nombre de messages favoris, répétés etc. mais l’API StatusNet ne le permet pas. Le nombre de personne suivie est également un peu faussé car est le total, pas spécifiquement pour 2012 (pas trouvé comment filtrer cette info sur aucun des deux réseaux). J’aurais aimé connaitre le nombre de personnes présentes sur les deux réseaux mais cela nécessiterait un passage en revue manuel des deux listes (peut être plus tard). Donc sur l’année 2012 nous avons eu :

Status postés : 1174 StatusNet, 796 Twitter
…dont sont des répétitions (aka RT) : 112 StatusNet, 205 Twitter
Mentions directes : 591 StatusNet, 90 Twitter
Nombre de personnes suivies : 98 StatusNet, 203 Twitter
Nombre de personnes me suivant : 67 StatusNet, 49 Twitter
…dont suivi réciproque : 45 StatusNet, 28 Twitter

dancing
Moi à chaque alerte d’un nouveau follower

Le seul point où Twitter fait vraiment mieux que StatusNet chez moi est le nombre de personnes que je suis. On peut expliquer cela par :

  • il y a plus de monde sur Twitter
  • StatusNet, de par sa nature décentralisée, rend également plus difficile la découverte de personnes à suivre (où chercher un pseudo connu ?)
  • les suggestions sur Twitter aident bien

Par contre, il n’y a pas photo, je poste plus et il y a plus d’interaction sur StatusNet que sur Twitter. J’ai plus souvent tendance à avoir une discussion de quelques status avec des gens sur StatusNet (cela peut sans doute s’expliquer à la limite de 140 caractères sur Twitter que j’ai augmenter à 256 sur StatusNet). Le taux de suiveurs réciproques (personnes que je suis et qui me suivent) est beaucoup plus faible sur Twitter. Je vois plusieurs explications :

  • plus de sociétés ou personnalités sur Twitter (personnes qui auront moins tendance à me suivre en retour)
  • plus de spammeurs sur Twitter (que je ne suivrai pas en retour)
  • je souvent de sujets geek ou libres qui intéresse un plus fort public sur StatusNet

Le nombre de répétition de status supérieur sur Twitter peut s »expliquer par le fait que j’aurai plus tendance à répéter un message d’une société, organisation ou personnalité qui sont plus présents sur Twitter.

Le troisième point soulève quand même un problème : StatusNet est une communauté peuplée principalement de geeks et libristes quand Twitter est plus généraliste. @Lydie_F a mentionné hier sur Twitter que 75% des chefs d’Etat disposent d’un compte Twitter. Combien possède un compte StatusNet ? Sans doute zéro. Combien savent ce qu’est StatusNet ? Sans doute zéro également. StatusNet n’arrive toujours pas à capter le grand public.

Évidement ceci n’est que mon expérience personnelle, d’autres auront surement des retours différents. Mes sujets de conversations sont sans doute plus orientés geek-libriste mais l’expérience StatusNet est une réussite pour moi. A l’heure actuelle, je ne pense pas supprimer un compte sur aucun des deux réseaux en raison de leur utilisation différente que j’en fais. Twitter reste plus orienté actualité/découverte de nouvelles choses tandis que StatusNet a plus un aspect communautaire. Si Twitter venait à m’obliger d’utiliser son site internet, il se pourrait cependant que je ferme mon compte sur ce dernier mais c’est clairement se couper un public différent (il reste des personnes avec qui j’ai envie de continuer à avoir un contact). Attendons de voir comment vont évoluer ces réseaux, tout cela sera surement fort différent dans un an, il ne s’agira sans doute même plus des même réseaux (pump ?).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *