Geek Politics, le webdocumentaire

geek-politics-header-crop

Récemment, je suis tombé par hasard sur Geek Politics. Ce reportage d’une quarantaine de vidéos est réalisé en association avec Dancing Dog, Fonds pour le journalisme, Le Soir, rezo et Apache et est décrit comme :

Voyage au royaume des hackers. Un webdocumentaire sur les évolutions politiques sur Internet.

Intrigué, j’ai regardé quelques vidéos et j’avoue avoir été agréablement surpris. Bien réalisé, d’un niveau abordable, on évite les clichés habituels, on parle de plein de sujets intéressants : la bidouille, la vie privée, la liberté d’expression, la neutralité du net, l’histoire d’internet, Telecomix, etc. ou simplement comment les hackeurs ont prit d’en plus en plus d’importance dans la politique et actualité. Le tout trié dans six catégories : Hackers, Parti Pirate, Chronologie, Chaos Computer Club, Perspectives et Polémiques.

Un blog relatant le reportage est disponible sur le site du Soir. Le reportage est publié sous licence Creative Commons BY-NC-ND. C’est la moins libre des licences libres (pas de produits dérivés, pas de produits commerciaux) mais le geste DataLove est quand même apprécié.

Il y a quarante vidéos de quelques minutes. Pour faciliter la lecture, un dossier les contenant toutes est disponibles à http://geekpolitics.be/video/ (pas sûr que ce soit voulu). A coup de wget, j’ai récupéré toutes les vidéos en .ogv et créé un petit torrent (TPB, magnet), sait-on jamais que le site venait à disparaitre. Vous m’excuserez pour le seed certainement très mauvais, je ne pense pas qu’OVH autorise les seedbox donc c’est du maison.

Intro

Au royaume des hackers

Les défis de la famille Internet

A conseiller donc à tous les geeks mais aussi à tout ceux qui font des raccourcis type hacking = piratage. Sur ce j’ai encore une vingtaine de vidéo à voir.

Google is watching you, rien de neuf…

Google is watching you
Je ne vais pas vous faire la révelation du siècle en vous disant que Google vous espionne. Non ça tout le monde un minimum intéressé par la vie privée est au courant.

Cela fait un certain temps que le contenu des publicités AdSense (que vous ne trouverez pas de ci-tôt sur ce blog) sont influencés par les informations collectées par d’autres sites. Il y a quelques semaines, j’écoutais quelqu’un faire la remarque qu’après avoir fait des recherches sur des poussettes, il se retrouvait avec des publicités de poussettes un peu partout sur le web. Ma réaction principale a été de penser « pfff il vient d’où celui là ? ».

Depuis quelques temps également, Google scanne les emails pour directement lier les publicités au dessus des messages au contenu de celui-ci. Voici quelque chose de déjà beaucoup plus alarmant. Pas vraiment pour le coté publicitaire car j’ai maintenant prit l’habitude d’ignorer simplement les publicités et de ne même plus les voir (quand elles ne sont pas bloquées). Mais ce qui m’ennuie, c’est le fait que mes emails soient ouvertement lus et analysés. Après ne nous voilons pas la face, quasi tous le font car c’est un moyen de lutter contre le spam coté serveur et ça rend quand même bien service sur ce point là.
Rien ne dit que la lutte contre le spam et la publicité ciblée sont les seuls choses pour lesquels ils scannent les mails (certains mots-clés réveillent sans doutent quelques alertes) mais encore une fois aucune preuve et rien ne dit que les autres ne le font pas.

Ce par contre où Google innove aujourd’hui, c’est qu’en cas de newsletters sur le site, le fait qu’elles ne soient pas lue par les contacts gmails influence le classement Google. C’est TNW qui rapporte l’info. Si vos emails ne sont pas lus ou directement supprimés, votre risque sera perçu comme un site de spam et donc descendra grandement dans le fameux Google PageRank (dont la solution bien connue pour le faire augmenter est le sacrifice de chèvres sous la pleine lune). Si vous utilisez ce genre de système pour relayer vos news, faites attention à donc supprimer vos lecteurs inactifs.
Google faisait déjà du croisement d’info avec ses services gmail et adsense mais maintenant c’est entre le moteur de recherche et gmail. Personnellement, Je suis d’en moins en moins confortable à utiliser les services de Google et considère d’en plus en plus l’hébergement alternatif (bon il faudrait que je trouve un hébergeur sûr bien entendu) voir l’auto-hébergement (mais là c’est la connexion qui suit pas).

Et pour couper court aux « je m’en fou j’ai rien à cacher » : Why Privacy Matters Even if You Have ‘Nothing to Hide’.

Merci @Korben pour l’info.

mart-e.be et DNS (part 1)

Aujourd’hui premier article d’une série de 3 expliquant la magie du fonctionnement des noms de domaine.

Chaque article sera illustré par un nouveau nom de domaine pour accéder à ce blog. Et oui, fini les .tk foireux ou les mart-e.monsuperhebergeurquiroxxeduponey.com, place aux vrai noms de domaine maintenant ! (bon le .tk est un vrai nom de domaine, juste qu’il est gratuit, pas ce qu’il y a de mieux point de vue référencement et peut sauter à tout moment…)
Continuer la lecture de mart-e.be et DNS (part 1)

Tunisie – Arrestations abusives et blackout

Je relaye ici un post de Korben parlant de la situation en Tunise.
On en entend pas trop parler chez nous, mais il y a une véritable censure politique qui est en cours depuis quelques temps, voici une copie de l’article (merci creative commons, n’hésitez pas à partager).

Tout a commencé avec le suicide de Mohamed Bouazizi, un jeune de 26 ans, qui désespéré de ne pas s’en sortir malgré ses diplômes, s’est donné la mort le 17 décembre dernier dans la petite ville de Sidi Bouzid.

Continuer la lecture de Tunisie – Arrestations abusives et blackout